Dans l’engrenage

À la découverte de la création chorégraphique de la Compagnie Dyptik Dans l’Engrenage dans une version « événement », avec la complicité des musiciens de l’Ensemble Orchestral Contemporain, présents sur scène, pour un dialogue permanent entre danseurs et musiciens, Hip-Hop et contemporain ! 

Associer musicalement l’EOC à la Compagnie Dyptik relève, a priori, du défi. L’expérience sensible prouve néanmoins que les musiques de notre temps regorgent de passerelles et de points de rencontres évidents. 

Patrick De Oliveira a composé en 2017 une musique de scène, mêlant programmes électroniques et enregistrements acoustiques. Les rythmes et les sonorités, au service d’une narration dansée, évoquent l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. L’utilisation de motifs rythmiques répétitifs suggère le mouvement perpétuel de l’engrenage.  

D’un point de vue contemporain, ces principes musicaux se retrouvent dans de nombreuses pièces créées par l’EOC. Associés à l’électronique (passerelle commune aux musiques urbaines et contemporaines), leur transcription pour effectif instrumental est donc chose possible. Pour cela, l’EOC a choisi de passer commande au compositeur Fabrice Jünger. En lien avec Mehdi Meghari et Patrick De Oliveira, il a choisi d’écrire pour 7 musiciens faisant ainsi écho au nombre de danseurs au plateau.  

Respecter la trame narrative et l’écriture musicale initiale tout en développant ses aspects orchestraux et fondamentaux, tels sont les principes de cette nouvelle partition contemporaine.  

Sur scène, au plus près des sept danseurs, sept musiciens sous la direction de Bruno Mantovani, témoignent en direct d’un langage partagé entre musique et danse. Enthousiasmant ! 

En partenariat avec la Compagnie Dyptik et le Département de la Loire.

Autour des concerts