O King

À l’occasion de ce second concert, Bruno Mantovani et les musiciens de l’Ensemble Orchestral Contemporain vous proposent de découvrir O King de Luciano Berio, œuvre aussi fulgurante qu’emblématique du XXème siècle, écrite en hommage au révérend et martyr noir Martin Luther King. Pièce solaire au programme, au cœur duquel s’inscrivent quatre étoiles non moins lumineuses. So nah, so fern II de Philippe Hurel fait référence à ce sentiment que l’on éprouve à propos d’êtres aimés qui nous ont quittés mais restent très présents dans nos mémoires. “Hrafsaga” de Jean- Marie Cottet est un mot imaginaire forgé d’après trois vocables de la langue islandaise : mer/saga/ corbeau. Suivant le même processus, l’œuvre soumet des motifs musicaux que l’on rencontre autour du 65ème parallèle nord à un traitement quasi alchimique. Emmanuelle Da Costa dans Les Dentelles du Cygne nous conduit aux portes de la nébuleuse située au cœur de la constellation du Cygne. Tel ce nuage géant constitué de gaz, de glace et de plasma, l’œuvre alterne différentes textures et densités qui peuvent être étirées, condensées ou suspendues dans le temps. Enfin, en véritable maître d’œuvre, tant à la baguette qu’à la conception, Bruno Mantovani nous propose son Second concerto de chambre dans une formation pour six musiciens, où la solidarité entre les pupitres se fait encore plus serrée et plus urgente face à l’invention et aux multiples associations permises par la mobilité de la fonction soliste.