Annulé // Dans l’affection et le bruit neuf

Focus jeune création - BiME 2020

La beauté sera convulsive ou ne sera pas.
André Breton

Fidèle à son idéal transdisciplinaire, ce n’est non pas simplement la jeune création musicale que la BiME met à l’honneur, mais toute la création artistique rhônalpine. Sont ainsi réunis les étudiants en composition (instrumentale, électronique et mixte) du CNSMD de Lyon et de l’Université de Saint-Étienne, mais aussi ceux de l’ENSATT, auteurs de courts-métrages pour lesquels des jeunes compositeurs ont écrit des musiques originales. À la clef, pas moins de six partitions créées.

Faisant écho à cette véritable pépinière de talents en avant-concert, le programme du soir vient à point fêter le 40ème anniversaire du CNSMD de Lyon avec au programme une création d’un ancien élève : Adrien Trybucki. Dans Diffrakt, celui-ci chorégraphie un ballet fractal, où « les plus infimes entités musicales se diffusent, se répliquent, dérivent dans un phénomène de diffraction engendrant une métamorphose incessante des échantillons initiaux ». Une mise en bouche tout en délicatesse pour introduire le grouillement polyrythmique et coruscant du ciné-concert Un chien andalou de Luis Buñuel, accompagné de Las siete vidas de un gato de Martin Matalon.

AVANT-CONCERT À 16h00

Restitution du projet avec l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne :
Créations mondiales de Luis Quintana et Vincent Carinola

  • Classes de composition du CNSMD de Lyon :
    Créations mondiales de Vincent Portes et Demian Rudel-Rey en accompagnement due court-métrage Manège-ménage co-réalisé des élèves de l’ENSATT
  • Créations mondiales de Théophile Dreux et Diane Daher

 

CONCERT À 18h30

Avec la création mondiale d’Adrien Trybucki co-commande Ensemble Orchestral Contemporain – GRAME
Et les pièces de Martin Matalon.

 

En coproduction avec GRAME
En partenariat avec l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne