D’un parcours initial orienté vers le monde de la musique classique, Gaël Rassaert se tourne progressivement vers celui de la musique contemporaine — créations des jeunes compositeurs d’aujourd’hui, et vers des projets pluridisciplinaires croisant des esthétiques.

Formé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMDL, DNESM obtenu en 1995), il étudie le violon avec Elizabeth Balmas et Claire Bernard, complète ses connaissances par l’écriture et l’orchestration.

Curieux de rencontrer d’autres virtuoses de l’instrument, il part étudier à Utrecht (Pays-Bas) avec Philip Hirshhorn, dont la personnalité exceptionnelle lui laisse une empreinte forte. Il poursuit son parcours à Aachen auprès de Charles-André Linale. Il est alors influencé par des artistes comme Menahem Pressler, György Kurtág, ou encore les membres du quatuor Amadeus, dont il reçoit les enseignements.

Gaël Rassaert est lauréat de plusieurs concours de musique de chambre, en trio, quatuor, formations avec lesquelles il se produit dans de nombreux pays (France, Allemagne, Autriche, Suisse, Portugal, mais aussi en Inde, Corée, Sri Lanka, Pakistan, Thaïlande, Venezuela, Antilles, ou encore aux États-Unis), et joue en sextuor et octuor à cordes.

Engagé dans la transmission, il encadre régulièrement des projets pédagogiques avec des élèves cordes des conservatoires et écoles de musique – une manière de garder le contact avec les jeunes musiciens et professeurs.

Gaël Rassaert a été membre de la European Camerata, dirigée au violon par Laurent Quenelle, puis violon solo de l’Orchestre Chalon-Bourgogne. La force de ces expériences l’incite à créer en 2004 l’orchestre à cordes La Camerata, dont il assure la direction musicale et la programmation artistique.

En 2007, il devient soliste de l’Ensemble Orchestral Contemporain, dirigé par Daniel Kawka. Cet orchestre de 15 musiciens défriche audacieusement tous les répertoires du début du XXe siècle à nos jours, passe de nombreuses commandes à des compositeurs, enregistre des monographies : Hugues Dufour, Pierre Boulez, Ondrej Adamek… La B-Partita de Philippe Manoury, écrite pour violon soliste, ensemble et électronique, sortira en mai 2019 sous le label autrichien Col Legno.

Violoniste de l’Ensemble Darcos au Portugal, dont la direction musicale est assurée par le compositeur Nuno Côrte-Real, il joue régulièrement en concert pour la radio et la télévision portugaises. Plusieurs albums CD ont été enregistrés (Volupia, Mirror of the Soul, Agora Muda Tudo).

En parallèle de son activité de chambriste, de soliste et de directeur musical, Gaël Rassaert est invité sur des postes de solistes par l’Orchestre National de Lyon, l’Opéra National de Lyon et l’Orchestre des Pays de Savoie.