Aller au contenu principal

Vous êtes ici

1996

Un éclair... Puis la nuit !

pour ensemble
Effectif détaillé
flûte, hautbois, clarinette, basson, contrebasson, cor, trompette, trombone, 2 percussionnistes, harpe, 2 violons, alto, violoncelle, contrebasse
Durée
20 min

Un éclair…puis la nuit ! – Fugitive beauté

Dont le regard m’a fait soudainement renaître,

Ne te verrai-je plus que dans l’éternité ?

(extrait du sonnet « A une passante » de Charles Baudelaire)

 

Il est des poèmes auxquels on n’ose pas toucher, tant ils contiennent de musique. La paraphrase musicale est alors le seul moyen de libérer la sublime exaltation que procure un tel concentré de beauté, tout en préservant l’original, tout en restant en marge, humblement.

« Un éclair…puis la nuit ! » est dédié, à l’occasion de son 80ème anniversaire, à cet autre éloquent orateur d’une expression artistique tout à la fois retenue et puissamment lyrique : Henri Dutilleux.

Patrick Burgan